Bienvenue en Creuse

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Entries pour Mot-clé "culture"

Fil des billets

Creuse-Citron

jeudi 25 septembre 2014, par Yves

Non, vous ne rêvez pas, il y a bien un journal libertaire en Creuse, et il fête ses 10 ans le samedi 4 octobre 2014.

creuse-citron.JPG

Vous le trouverez dans les meilleurs points de vente du département et alentours.

Vous avez dit de vente ? Le journal n'a pas de prix, la contribution est libre !

Clochemerle

lundi 1 avril 2013, par Yves

On connait les habituelles rivalités entre villes pour cause de développement inégal (Colmar/Mulhouse, Draguignan/Toulon par exemple).

La rivalité Gouzon/Jarnages ne fait pas exception. Jarnages est le chef lieu de canton alors que Gouzon se développe actuellement un peu plus (de par sa situation au bord de la nationale 145 ?).

Le principe est le suivant :

  • les jarnageois sont des ploucs pour les gouzonnais
  • les gouzonnais sont des prétentieux pour les jarnageois

Bien évidemment, il n'en est rien, et les blagues qui courent rappellent les blagues belges les plus éculées.

L'histoire des bancs

Le conseil municipal de Jarnages décide d'installer des bancs sur la place.
A la réunion du conseil suivante, un constat s'impose : les bancs ne sont pas utilisés. Le conseil fait poser des panneaux "Les bancs sont faits pour s'assoir".
Nouvelle réunion du conseil, même constat : les bancs sont toujours inutilisés. De nouveaux panneaux viennent compléter les précédents : "Les personnes qui ne savent pas lire sont priées de s'adresser à la mairie".

L'histoire de la route

La route Jarnages/Gouzon va être goudronnée, une polémique fait jour : dans quel sens le rouleau compresseur doit-il travailler. Dans le sens Gouzon/Jarnages ou dans le sens Jarnages/Gouzon ?
Le conseil municipal de Jarnages opte pour le sens Jarnages/Gouzon.
Les membres de la commission des travaux ont effectivement constaté que lorsque leurs femmes étendent de la pâte à tarte avec leur rouleau, la pâte s'allonge.
"De cette façon nous allons pouvoir éloigner Gouzon de chez nous".